La méthode MAIA

 

"La MAIA est une méthode qui associe tous les acteurs engagés dans l'accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d'autonomie et de leurs aidants grâce à une démarche novatrice : l'intégration des services d'aide et de soins [...] L'intégration conduit tous les acteurs à coconstruire leurs moyens d'action, leurs outils collaboratifs, et in fine à partager les actions elles-même et la responsabilité de leur conduite. Cette approche permet d'apporter une réponse décloisonnée, harmonisée, complète et adaptée aux besoins de la personne âgée [...] quelle que soit la structure à laquelle elle s'adresse." (cahiers pédagogiques de la CNSA - MAIA - Octobre 2014).

Les MAIA proposent un nouveau modèle d’organisation et de mise en synergie des ressources et des acteurs d’un territoire afin d’optimiser et faciliter le parcours de vie des personnes âgées et de leurs aidants.

Cette méthode d’action s’attache à :

  •     améliorer la lisibilité du système d’aide et de soins sur un territoire de proximité pour la population et les professionnels,
  •     simplifier et optimiser la continuité du parcours des personnes âgées et de leurs aidants,
  •     favoriser le soutien à domicile des publics concernés le plus longtemps possible et dans les meilleurs conditions.
     

La MAIA en 3 mécanismes

Avec les MAIA, il ne s’agit pas de créer une nouvelle structure, mais de s’appuyer et de potentialiser les ressources et la richesse des acteurs, dispositifs et établissements d’un territoire. La méthode MAIA vise à transformer en profondeur l’organisation du système d’aide et de soins. Pour y parvenir, la MAIA s’articule autour de 3 mécanismes : la concertation, le guichet intégré et la gestion de cas . Au niveau des régions, le déploiement des MAIA est initié par l’Agence Régionale de Santé (ARS), en lien avec le Conseil Général, qui confie sa mise en œuvre à un porteur (structure morale) et un pilote (acteur opérationnel).